Bilan

L'USS demande à la BNS d'affaiblir le franc suisse

L'Union syndicale suisse trouve toujours la devise helvétique fortement surévaluée et propose un taux entre 1,30-1,35 franc pour un euro.
L'USS juge que le franc suisse est encore fortement surévalué, ce qui pénalise la croissance.
L'Union syndicale suisse (USS) salue la décision de la Banque nationale suisse (BNS) de laisser inchangés les taux d'intérêt et de maintenir le cours plancher. Le syndicat juge, cependant, la devise helvétique fortement surévaluée et attend de la banque centrale qu'elle prenne des mesures réalistes en vue d«affaiblir le cours du franc par rapport à l«euro.

Les effets de la politique monétaire restrictive sont clairement visibles, a indiqué jeudi l'USS dans un communiqué, réagissant à l'examen trimestriel de la situation économique et monétaire de la BNS. Selon le syndicat, exiger un relèvement du taux plancher de 1,20 franc pour un euro n'est toutefois pas d'actualité.

Pour une dévaluation du franc

«Cette revendication ne jouit pas d'une majorité dans le pays», a déclaré à l'ATS Daniel Lampart, qui situe un taux équilibré entre 1,30-1,35 franc pour un euro. D'après le premier secrétaire et économiste de l'USS, la BNS doit donc profiter de chaque occasion pour travailler à une dévaluation du franc.

En Suisse, le produit intérieur brut (PIB) par habitant a stagné ces dernières années, alors que l«Allemagne a enregistré une croissance vigoureuse, selon l'USS. Le chômage est même désormais plus élevé en Suisse que dans le Bade-Wurtemberg, ce qui n«avait encore jamais été le cas jusqu«à ce jour, écrit-il.

Les risques conjoncturels restent considérables et la stabilité des prix n«est pas garantie, poursuit le syndicat. «L«indice suisse des prix à la consommation ne subit certes aucune modification, mais, à cause de distorsions de mesures, il surestime l«inflation», ajoute-t-il.
Pascal Schmuck

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."