Bilan

La Suisse bientôt rattrapée par la crise

Au quatrième trimestre, l'indice conjoncturel CREA pour la Suisse a diminué de 0,7 point. L'activité devrait être plus faible dans les mois à venir. La Suisse romande en particulier devrait être touchée.
Avec des résultats en baisse, la Suisse ne semble plus échapper à la conjoncture internationale. Au quatrième trimestre, l'indice conjoncturel CREA pour la Suisse a diminué de 0,7 point. L'activité devrait être plus faible dans les mois à venir. La Suisse romande en particulier devrait être touchée.

Les diverses prévisions du produit intérieur brut (PIB) ont été revues à la baisse et le jugement des ménages est bien moins optimiste, estiment mercredi les experts de l'Institut de macro-économie CREA.

L'appréciation de la situation par le secteur industriel reste également mauvaise et tend à se détériorer. Les exportations, quant à elles, semblent démentir les effets de la force du franc. Par contre un fléchissement est déjà perceptible malgré les bons résultats de l'horlogerie et de la chimie.

Dans la construction, comme dans le commerce de détail, la situation reste favorable même si quelques signes négatifs apparaissent. L'économie helvétique continue donc à être surtout portée par sa demande interne, stimulée par des taux d'intérêt très bas.

Au niveau international la situation reste incertaine et tend à se détériorer, rappellent les experts de l'Université de Lausanne. Tant que la problématique de la dette en Europe et aux Etats-Unis, à moyen terme pour ceux-ci, n'est pas résolue, la croissance économique mondiale ne s'améliorera pas.

Ralentissement en Suisse romande

Malgré la morosité mondiale la situation suisse restait exceptionnelle et résistait plus ou moins bien jusqu'ici aux divers éléments de la crise. Par contre, la conjoncture actuelle et future semble plus tendue, l'économie domestique n'arrivant plus à compenser la diminution de la demande internationale. Le PIB a légèrement reculé au 2ème trimestre et les diverses prévisions de croissance ont été corrigées à la baisse.

Toujours selon les experts, la situation devrait se péjorer en Suisse romande: le baromètre conjoncturel CREA pour la Suisse romande diminue pour le 4ème trimestre, à 99,2 points soit une baisse de 0,4 point. L'activité sera plus faible au cours de ce 4ème trimestre avec une écart de production négatif de 0,8%.

La situation se détériore dans la plupart des cantons romands pour le 4ème trimestre. Le canton de Genève voit son baromètre diminuer le plus fortement, de 1 point. Les cantons de Neuchâtel, du Valais et de Fribourg suivent la même tendance et leur indicateur diminue de 0,5, 0,6 et 0,7 point respectivement. En faisant du sur place au 4ème trimestre, Vaud est le seul canton romand à ne pas suivre la tendance Suisse.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."