Bilan

Le FMI abaisse encore ses prévisions conjoncturelles

Dans ses nouvelles prévisions, le Fonds monétaire international (FMI) exhorte à nouveau les gouvernements en Europe mais également aux Etats-Unis à agir face aux «risques de dégradation considérables».
Le FMI a encore abaissé sa prévision de croissance mondiale pour 2012, à 3,3% contre 3,5% attendu jusque- là. Cela en raison notamment de la crise en Europe qui demeure «la plus grande menace» pour l'économie du globe.

Dans ses nouvelles prévisions publiées mardi à Tokyo, le Fonds monétaire international (FMI) exhorte à nouveau les gouvernements en Europe mais également aux Etats-Unis à agir face aux «risques de dégradation considérables», à l'heure où un chômage élevé devrait continuer de frapper «beaucoup d'endroits» du globe.

La crise de la zone euro risque de s'aggraver encore si de nouvelles «mesures immédiates» ne sont pas prises par les dirigeants politiques, estime le FMI. Il appelle les pays qui en ont besoin à demander une aide financière.

«Les Etats dans le besoin doivent demander les ressources» disponibles auprès des fonds de secours de la zone euro et de la Banque centrale européenne. «Il est essentiel d'assurer leur accès au refinancement à des coûts raisonnables», affirme le FMI dans son rapport sur les perspectives économiques, faisant allusion notamment à l'Espagne.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."