Bilan

Le groupe Edmond de Rothschild modifie son plan stratégique 2016

Annoncé fin 2012, le plan stratégique prévoyait notamment, d'ici à 2016, une collecte de 33 milliards d'euros supplémentaires d'actifs.

Interrogé par "Les Echos", le directeur général du groupe Christophe de Backer précise que les objectifs chiffrés sont maintenus.

Crédits: Dr

Le groupe Edmond de Rothschild va modifier les objectifs de son plan stratégique 2016, révèle un article du journal "Les Echos" paru lundi, sur la base d'un courrier interne aux salariés que s'est procuré le quotidien. Le plan pourrait être décalé de deux ans, selon les information des "Echos".

Annoncé fin 2012, le plan stratégique prévoyait notamment, d'ici à 2016, une collecte de 33 mrd EUR supplémentaires d'actifs afin d'en porter le total à 158 mrd EUR. Le coefficient d'exploitation devait être ramené à 66%, contre 80% auparavant.

Interrogé par "Les Echos", le directeur général du groupe Christophe de Backer précise que les objectifs chiffrés sont maintenus, mais la "trajectoire" pourrait être revue. M. de Backer invoque comme raisons une croissance européenne plus faible que prévu, l'environnement réglementaire et une "aversion" constatée des clients face aux risques.

Le quotidien évoque également le départ de nombreux banquiers du groupe. "Certes, il y a eu des tensions et un certain nombre de départs, certains souhaités et d'autres que nous avons déploré. Mais ce sont des mouvements que toute entreprise qui change d'organisation peut connaître", a indiqué Christophe de Backer aux "Echos".

Le groupe Edmond de Rothschild détient une filiale cotée en Suisse, à Genève.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."