Bilan

Le président de Credit Suisse attend des reflux d'argent d'Europe de l'Ouest

La grande banque helvétique réalise de "bonnes avancées" dans la régularisation d'avoirs non-déclarés, a affirmé son président Urs Rohner. Qui se dit convaincu que la Suisse restera l'une des principales plateformes internationales de la gestion de fortune.

"D'ici dix à quinze ans, la gestion de fortune internationale sera concentrée dans quelques centres importants, parmi lesquels figureront, selon toute vraisemblance, Singapour, HongKong, New York, Miami et Londres, en plus de la Suisse", selon le président de Credit Suisse, Urs Rohner.

Crédits: Keystone

Credit Suisse (CS) s'attend à des reflux d'argent nets d'Europe de l'Ouest "jusqu'à 2015 au moins", selon le président du conseil d'administration du numéro deux bancaire helvétique, Urs Rohner. La banque réalise néanmoins de "bonnes avancées" dans la régularisation d'avoirs non-déclarés, a affirmé Urs Rohner dans un article publié dans l'édition de jeudi du quotidien allemand "Frankfurter Allgemeinen Zeitung" (FAZ).

Urs Rohner s'est dit convaincu que la Suisse restera l'une des principales plateformes internationales de la gestion de fortune. "D'ici dix à quinze ans, la gestion de fortune internationale sera concentrée dans quelques centres importants, parmi lesquels figureront, selon toute vraisemblance, Singapour, HongKong, New York, Miami et Londres, en plus de la Suisse."

En ce qui concerne la scission exigée des banques présentant des risques systémiques, cela devrait être plus facile pour CS que pour d'autres banques, en raison de sa structure actuelle de holding, a poursuivi Urs Rohner. Les plans de CS comprennent la création d'une filiale suisse à part entière dans l'année à venir. "La nouvelle unité disposera d'un profil très autonome et robuste", a assuré M. Rohner, sans préciser qui était pressenti pour la diriger.

 

Créer des "social communities"

Concernant les avancées d'internet, CS a l'intention de se profiler "à la pointe de la gestion financière moderne", notamment en créant des "social communities" orientées vers des groupes cibles. Urs Rohner a par ailleurs évoqué des opportunités supplémentaires en Extrême-Orient. "En Asie justement, où nous ne disposons pas d'un réseau de vente, les solutions digitales offrent beaucoup de nouvelles possibilités."

Au vu du grand nombre d'informations disponibles sur la Toile, l'activité de conseil prend aussi de l'importance. Les clients sont "disposés à payer un bon prix à l'avenir pour un excellent service de conseil", a affirmé le président de CS.

Dans le cadre du nouveau modèle de conseil "Credit Suisse Invest", dont le lancement est prévu en 2015, les conditions pour une gestion de fortune sophistiquée devraient être plus hautes, selon Urs Rohner. Si actuellement le montant minimal pour profiter de ce genre de prestation s'élève à 500'000 CHF, il pourrait être de l'ordre de 2 à 3 mio CHF pour certains clients, "afin d'assurer une stratégie de placement personnalisée ainsi que sa mise en oeuvre."

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."