Bilan

Le top 10 des projets financés via Kickstarter

Alors que la plateforme de crowdfunding Kickstarter vient de passer la barre du milliard de dollars de financement participatif cumulé, retour sur les dix projets ayant récolté le plus.
  • A l'instar de la montre connectée Pebble, des milliers de projets ont pu voir le jour grâce à Kickstarter depuis cinq ans. Tour d'horizon des dix plus importants en terme de collecte de fonds.

    Crédits: Image: Pebble
  • 1. Pebble: la montre connectée pour iPhone et Android a récolté 10'266'845 dollars.

    Crédits: Image: Keystone
  • 2. Ouya: la console de jeux pour contenus en accès libre a récolté 8'596'474 dollars.

    Crédits: Image: Carlos Sancho/CC/Wikimedia
  • 3. Veronica Mars, le film: le long-métrage tiré de la série télé (ici l'équipe de production) du même nom a récolté 5'702'153 dollars.

    Crédits: Image: Kevin Winter/AFP
  • 4. Torment, Tides of Numenera: le jeu vidéo développé par inXile Entertainment a récolté 4'188'927 dollars.

    Crédits: Image: DR
  • 5. Pillars of Eternity: le jeu vidéo, développé sous le nom Project Eternity sur Kickstarter par Obsidian Entertainment, a récolté 3'986'929 dollars.

    Crédits: Image: DR
  • 6. Mighty No. 9: l'univers de personnages de jeux vidéo développé par Comcept a récolté 3'845'170 dollars.

    Crédits: Image: Wikimedia
  • 7. Reaper Miniatures: les figurines en plastique de personnages heroic fantasy développées par Reaper, ont récolté 3'429'235 dollars.

    Crédits: Image: DR
  • 8. Broken Age: le jeu vidéo développé sous le nom de Double Fine Adventure par Double Fine et 2 Player Productions, a récolté 3'336'371 dollars.

    Crédits: Image: Wikimedia
  • 9. Reaper Miniatures Bones II: The Return Of Mr Bones!: le deuxième volet des figurines de jeu issues de l'univers heroic fantasy, toujours développées par Reaper, a récolté 3'169'610 dollars.

    Crédits: Image: DR
  • 10. Wish I was here: le film réalisé par Zach Braff et qui devrait sortir dans les salles en 2014 a récolté 3'105'473 dollars.

    Crédits: Image: DR

Le 28 avril, Kickstarter fêtera son cinquième anniversaire. Mais la plateforme de financement participatif a célébré un autre événement dès mardi 4 mars: la barre du milliard de dollars récoltés pour financer des projets a été franchie. Et le modèle ne semble pas s'essouffler: Plus de la moitié de ses dons ont été réalisés au cours des douze derniers mois, selon un porte-parole du site de crowdfunding.

Si, depuis cinq ans, d'autres plateformes ont émergé et que des sites concurrents sont nés (les Suisses et les Romands en particulier se sont passionnés pour le crowdfunding), Kickstarter reste la référence dans le domaine. Avoir dépassé la barre du milliard de dollars récoltés valide donc ce mode de financement alternatif, loin des circuits traditionnels. Car certains s'inquiètent d'un essoufflement de la plateforme.

Ralentissement de la croissance

Des projets et de l'argent récolté à un rythme largement moins élevé: voilà les deux arguments des critiques: en 2013, la hausse des sommes réunies a atteint 50%. Une hausse certes considérable mais en deça des rythmes observés entre 2011 et 2012 (de 100 à 320 millions de dollars). Du côté du nombre de projets, le ralentissement est encore plus marqué: +10% en 2013, contre +350% en 2012.

Pas de quoi inquiéter les responsables du site, qui s'appuient sur leur bilan depuis la création. En moins de cinq ans, c'est au total 57'000 projets qui ont pu voir le jour grâce aux 859 millions de dollars finalement engagés (chiffres portant sur les projets réalisés). Et 117 millions de dollars ont été promis mais non collectés au final car les projets soutenus n'ont pas abouti (74'000 au total). Cet argent provient de 5,7 millions de personnes, originaires de 224 pays.

58 projets millionnaires

Au milieu de cette forêt de projets, qu'ils soient culturels ou entrepreneuriaux, quelques pépites émergent: 58 ont réussi à dépasser le million de dollars de dons, et le projet le plus soutenu a réussi à atteindre la barre des 10 millions (Pebble, le projet de montre connectée). Au cours de l'année écoulée, c'est le dossier du film Veronica Mars, issu de la série télé éponyme, qui a la palme de la campagne la plus lucrative (5,7 millions de dollars).

Pebble Kickstarter Video from Pebble Technology on Vimeo.

 

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."