Bilan

Le top 20 des Américains les plus généreux

Les philanthropes américains ont été plus généreux en 2013 qu'en 2012. Et en tête du classement des personnalités les plus dépensières en faveur des causes caritatives ou sociales se trouve le CEO de Facebook.
  • En 2013, c'est Mark Zuckerberg qui a été l'Américain le plus généreux.

    Crédits: Image: Reuters
  • 20. T. Denny Sanford, chairman et CEO de United National Corp, a versé 130,5 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: Keystone
  • 19. Jack MacDonald, ancien avocat qui a fait fortune et placé de fortes sommes dans les fonds de pension des vétérans américains, a versé 139 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: DR
  • 18. Ted et Vada Stanley, le fondateur de MBI, a versé 143,5 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: John Hopkins University
  • 17. Charles Munger, bras droit de Warren Buffet (avec qui il est en compagnie ainsi que Bill Gates sur cette photo), a versé 150,4 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: Frederic J. Brown/AFP
  • 16. John Arrillaga, l'un des plus gros propriétaires fonciers de la Silicon Valley et magnat de l'immobilier, a versé 151 millions de dollars de dons en 2013.

    Crédits: Image: DR
  • 15. Eli Broad, fondateur de Kaufman & Broad et de SunAmerica, a versé 157 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: AFP
  • 14. Muriel Block, propriétaire foncière et immobilière à New York notamment, a versé 160 millions de dollars en dos en 2013.

    Crédits: Image: DR
  • 13. Ronald Perelman, chairman et CEO de MacAndrews & Forbes Holdings, a versé 196 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: AFP
  • 12. Stephen Ross, magnat de l'immobilier, a versé 200 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: AFP
  • 11. Paul Allen, cofondateur de Microsoft, a versé 206 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: AFP
  • 10. Jeffrey Carlton, CEO de Press Forge, a versé 212 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: DR
  • 9. Sergey Brin, cofondateur de Google, a versé 219 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: AFP
  • 8. Irwin Jacobs, cofondateur et ancien chairman de Qualcomm, a versé 221,1 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: AFP
  • 7. Pierre Omidyar, fondateur d'eBay, a versé 225 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: AFP
  • 6. Charles Bartlett Johnson, qui a fait fortune grâce à Franklin Resources, a versé 250 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: DR
  • 5. John D. Arnold, ancien dirigeant de Centaurus Advisors, a versé 296,2 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: Laura and John Arnold Foundation
  • 4. Michael Bloomberg, ex-maire de New York et propriétaire de Bloomberg LP, a versé 452 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: AFP
  • 3. Philip Knight, fondateur de Nike, a versé 500 millions de dollars en dons en 2013.

    Crédits: Image: AFP
  • 2. George Mitchell, magnat du pétrole et des hydrocarbures, est décédé l'été dernier: il a légué 750 millions de dollars à une fondation.

    Crédits: Image: DR
  • 1. Mark Zuckerberg, fondateur et CEO de Facebook, a offert 18 millions d'actions à une fondation caritative, la Silicon Valley Foundation, l'an dernier, pour une valeur record d'un milliard de dollars.

    Crédits: Image: AFP

C'est le CEO le mieux payé d'Amérique du Nord... et le philanthrope le plus généreux: Mark Zuckerberg a mis en adéquation ses dons avec ses revenus en 2013. Le patron et principal actionnaire de Facebook et sa femme Priscilla Chan ont effectué un don conséquent au cours de l'année écoulée: 18 millions d'actions Facebook à la Fondation de la Silicon Valley, soit près d’un milliard de dollars. Entre 2012 et 2013, Mark Zuckerberg a doublé le volume de ses dons: il avait déjà offert 500 millions de dollars pour divers projets concernant la santé et l'éducation.

Dans son classement des philantropes américains les plus généreux en 2013, «The Chronicle of Philanthropy» note que les dons des cinquante plus généreux mécènes américains de 2013 s'élèvent à 7,7 milliards de dollars, soit 4% de plus qu'en 2012. Le classement mêle personnalités décédées ayant légué tout ou partie de leurs biens et personnalités vivantes ayant fait un ou plusieurs dons. En 2013, les legs se sont élevés à 1,5 milliard de dollars et les dons de personnes vivantes à 6,2 milliards de dollars. Jamais depuis 2008 les personnalités vivantes n'avaient autant donné.

Legs et dons ont atteint 7,7 milliards de dollars

Et parmi les 1,5 milliard de dollars de legs, la moitié provient du seul testament de George Mitchell, roi texan de l'énergie et du pétrole. L'homme, décédé en juillet dernier, a offert 750 millions de dollars à sa fondation, la «Cynthia & George Mitchell Foundation», qui s'investit dans des projets liés à l'environnement et aux causes sociales. Paradoxalement, l'homme est honni par les milieux écologistes, car c'est lui qui est à l'origine de la fracturation hydraulique et des dégâts que cause celle-ci aux milieux naturels dans l'extraction des hydrocarbures.

Le podium est complété par Philip Knight, cofondateur de Nike. Lui et son épouse Penelope ont donné 500 millions de dollars à la fondation de l’Université d’Etat de l’Oregon pour la recherche sur le cancer. Subtilité toutefois: cette somme ne sera accessible que si l'université parvient à récolter autant d'argent par ailleurs dans les deux ans à venir.

Au pied du podium se retrouve le désormais ex-maire de New York, Michael Bloomberg. Le milliardaire qui a quitté ses fonctions de premier magistrat de Big Apple à l'automne, a dépensé 452 millions de dollars l'an dernier en dons divers. Au 5e rang, le couple John et Laura Arnold a donné 296,2 millions de dollars en 2013. L'ancien manager de la société texane de hedge fund Centaurus Advisors est notamment intervenu au moment du shutdown pour pallier les carences de l'Etat paralysé par la crise budgétaire.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."