Bilan

Les bonus atteignent à nouveau des sommets

A Londres, quatre financiers sur cinq s’attendent à percevoir une gratification égale ou supérieure à celle perçue l’année dernière. Heureusement, les principales banques, notamment Goldman Sachs et JP Morgan, ont accepté les réformes prônées lors de la réunion du G20: étalement des bonus sur trois ans ou encore possibilité que ces derniers soient réduits en cas de mauvaises performances. Il n’empêche, la taille des gratifications fait grincer des dents.A Genève, les financiers non plus ne seront pas à plaindre. «Un gérant de fortune avec bonus de 100 en 2007 a touché 90 en 2008, illustre un observateur. Jusqu’à l’été, au vu de la marche des affaires, il pouvait tabler sur un bonus de 50 pour 2009.» Mais la forte reprise des Bourses lui permettra finalement de percevoir 80.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."