Bilan

Les PME suisses affichent de bonnes performances

Depuis bientôt une année, les petites et moyennes capitalisations suisses surperforment en bourse les grandes capitalisations. Ces bonnes performances pourraient se poursuivre.
Crédits: Keystone

Les petites et moyennes capitalisations suisses attirent toujours les investisseurs. Leurs atouts: une forte capacité d’innovation et de solides positions face à la concurrence mondiale dans certaines niches. Cet engouement est aussi dû à leurs bonnes performances boursières.

En effet, depuis le 22 mai 2013, les «small & mid caps» – comme on les appelle dans le jargon financier – ont surperformé les grandes capitalisations de 15%. Cependant, leur performance reste à 18% inférieure à celle enregistrée en août 2011.

Cette constatation fait dire à Matthias Egger, gérant du fonds Mirabaud Swiss Small and Mid que la surperformance de cette classe d’actifs pourrait se poursuivre, pour autant que la croissance économique continue et que le PIB mondial soit supérieur à 3,5%. Depuis 1996, la performance composée par année est de 10, 4% pour l’indice des small & mid caps contre 7,7% pour l’ensemble du marché.

Même positivisme du côté de Pierre Cloux, gérant du fonds Swiss Equity Discovery Fund de Dominicé & Co. Investisseur avec une vision à long terme, il préfère se concentrer sur une analyse détaillée du modèle d’affaires des entreprises suisses.

«J’opte pour les sociétés «mal comprises», notamment celles qui, comme les conglomérats à l’instar de Daetwyler Holding, n’intéressent que peu d’investisseurs», explique le gérant. Selon son analyse des cash-flows des compagnies, les évaluations sont raisonnables, sans exagération, sauf peut-être pour quelques moyennes capitalisations comme Geberit et Kuehne + Nagel.

Il précise toutefois que ce marché ne tient pas encore compte de l’excellence opérationnelle que les sociétés suisses ont acquise durant les crises de 2008 et 2011.

Dans cette optique de continuation de la croissance, le gérant de Mirabaud, dont le fonds est surpondéré en valeurs industrielles et technologiques et souspondéré en financières, compte sur les nouvelles entrées en Bourse suisse pour apporter de la plus-value.

«Nous suivrons particulièrement les premiers pas en bourse de la société Bravofly Rumbo, agence de voyages en ligne, bien implantée en Italie, Espagne et France. Ou encore SFS, le groupe saint-gallois spécialisé dans les techniques de fixation, qui compte Apple parmi ses clients.»  

Nathalie Praz

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."