Bilan

Les secrets des riches pour expliquer leur fortune

Comment expliquer la fortune des particuliers les plus riches de la planète? En questionnant 132'000 investisseurs dont le capital est supérieur à 25 millions de dollars, Spectrem Group a listé les raisons de la richesse.
  • A quoi les très riches attribuent-ils leur fortune? Les formulaires des impôts révèlent les réponses de très riches Américains.

    Crédits: Image: Karim Sahib/AFP
  • Pour 87% des personnes fortunées, c'est le fait de travailler dur qui leur a permis de compter aujourd'hui un capital confortable.

    Crédits: Image: Spectrem Group
  • Les décisions prises par un conseiller financier sont la seule explication de la fortune en hausse cette année.

    Crédits: Image: Keystone
  • La chance est par contre en net recul dans les raisons avancées par les personnes fortunées pour expliquer leur succès.

    Crédits: Image: Phyzome/CC-BS-SA/Wikimedia
  • Bénéficier d'une bonne éducation reste par contre cité par les trois-quarts des sondés comme une des clefs de leur succès.

    Crédits: Image: Reuters

Salaires, dividendes, revenus des placements financiers, héritages et successions: la richesse peut avoir différentes origines. Mais dans chacun de ces domaines, les attitudes et choix des personnes sont déterminants. Le cabinet Spectrem Group a mené une enquête auprès de 132'000 investisseurs américains dont la fortune est estimée à plus de 25 millions de dollars, après deux premières éditions en 2010 et 2012.

Les auteurs ont posé aux personnes interrogées la question des raisons qui leur ont permis d'amasser un capital confortable. Et la principale raison qui explique le succès financier de ces foyers très aisés est le travail: «Travailler dur» est cité par 86% des personnes interrogées et cette raison se maintient au fil des études (88% en 2010, 86% en 2012).

La seconde raison explicative du succès est l'éducation: bénéficier d'un cadre favorable à l'apprentissage des connaissances (enseignement et formation), mais aussi des règles de vie en société est une raison citée par 78% des personnes interrogées (contre 82% en 2010 et 80% en 2012). La cellule familale, directement (par le rôle des parents) ou indirectement (par le choix de ceux-ci concernant les écoles), est donc primordiale. Dans l'acquisition de la fortune, mais pas tellement dans sa conservation: seuls 30% des personnes interrogées citent l'héritage comme source de leur fortune en 2014, contre 37% en 2010 et 32% en 2012.

Le rôle croissant des conseillers financiers

De la fortune dûe aux autres aux décisions conseillées par les autres: les choix de conseillers financiers ne pèsent pas non plus très lourds aux yeux des détenteurs de grandes fortunes. Seuls 35% d'entre eux seulement citent cette raison pour expliquer leur fortune (contre 30% en 2010 et 34% en 2012). C'est pourtant l'une des seules explications en hausse depuis 2010.

A contrario, la plupart des autres explications sont moins avancées. Notamment des choix de vie, comme la frugalité: surveiller ses dépenses et éviter d'avoir un train de vie trop élevé est cité par 59% des sondés, mais ce chiffre s'élevait encore à 71% en 2010 et à 63% en 2012.

Quelles sont alors les autres raisons qui peuvent expliquer l'enrichissement? Pour 72% des personnes interrogées, la fortune vient d'investissements judicieux (contre 78% en 2010), tandis que 63% pointent au contraire une stratégie audacieuse. Là aussi toutefois, l'explication est en recul: ils étaient encore 76% en 2010 à citer la prise de risques comme explication de leur fortune.

Des riches plus perplexes sur les raisons

Deux explications plus ou moins similaires sont également citées dans des proportions comparables: la chance (53% en 2014, contre 66% en 2010 et 60% en 2012) et le fait d'«être au bon endroit au bon moment» (56% en 2014, contre 70% en 2010 et 69% en 2012).

Au final, toutes les explications citées sont en recul, à l'exception du fait de travailler dur (stable) et de profiter de conseils financiers (en légère hausse). Les personnes fortunées semblent donc légèrement plus perplexes cette année que lors des précédentes éditions de l'étude quand il s'agit de déterminer les raisons de ce succès.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."