Bilan

Les tours de la Praille séduisent la BCGe

Les pièces du puzzle de la Praille se mettent progressivement en place. La Banque Cantonale de Genève(BCGe) ouvre une succursale dans le quartier. Sylvie Bietenhader, responsable des autorisations de construire, va piloter le grand projet de la Praille-Acacias-Vernets (PAV). Si le défi urbanistique qui porte sur 230 hectares avait démarré dans la douleur - manque de concertation des autorités, démission surprise de Benoît Genecand, l'ex-directeur de UBS qui avait pris le dossier en main - la page semble aujourd'hui tournée. Quelque 6000 logements pourraient y être construits et 20000 emplois créés à l'horizon 2020. Questions à Blaise Goetschin, le patron de la BCGe.

L'ouverture de cette agence, est-ce un pas vers la construction d'un nouveau quartier et des tours?

Oui. Avec cette ouverture, nous anticipons l'importante mutation à venir du quartier. Nous avons choisi l'endroit le plus central, à deux pas du parking de la place de l'Etoile, au pied des nouvelles tours prévues et à quelques traverses seulement de la halte CFF.

Quelle clientèle visez-vous?

Cette agence s'adresse non seulement aux Genevois, mais également aux pendulaires et aux frontaliers. Ce quartier appelé à jouer un rôle moteur dans le développement de Genève est aussi au coeur d'une région transfrontalière en plein essor. L'autoroute qui relie la Cité de Calvin au canton de Vaud et à la France passe tout près.

Planchez-vous déjà sur des projets immobiliers à la Praille?

L'état d'avancement de la refonte du quartier n'est pas suffisant pour parler de plan de financement d'objets immobiliers. Cela est encore prématuré. Mais en tant que banque leader dans le secteur à Genève, nous sommes prêts à soutenir des projets solides.

L'intensité de la crise du logement est-elle de nature à doper le projet, à surmonter les clivages?

La BCGe ne joue pas de rôle direct dans l'avancée de l'aménagement du périmètre en question. Mais elle ne peut que souhaiter que les facteurs de réduction du déséquilibre entre l'offre et la demande se mettent en place rapidement. Notre contribution est de mettre à disposition des promoteurs le financement nécessaire pour assurer la réalisation d'immeubles. C'est un apport essentiel, qui, à sa manière, ajoute une pierre à la réduction de la crise du logement.

Photo: Blaise Goetschin / © Pascal Frautachi

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."