Bilan

Les valeurs technos qu’il faut privilégier

La hausse annoncée des dépenses informatiques devrait relancer le marché. L’internet mobile, le cloud et les médias sociaux se distinguent parmi les favoris des investisseurs.
Credit Suisse recommande à l’achat des titres comme Apple, Google, Intel ou Oracle. Crédits: Eric Piermont/AFP

Les valeurs technologiques ne se sont pas encore totalement reprises au premier trimestre 2013. Mais le marché devrait s’améliorer au deuxième semestre 2013, poussé notamment par la demande chinoise. L’an dernier, le secteur a souffert des craintes liées au mur budgétaire qui ont incité certaines firmes à ne pas dépenser tout leur budget 2012.

A présent, les analystes estiment que les dépenses, notamment informatiques, vont suivre l’évolution de la croissance des produits intérieurs bruts. Du coup, les titres technos ont offert une performance correcte l’année précédente mais non exceptionnelle. A titre indicatif, on peut observer les résultats de l’indice des valeurs technologiques américaines qui donne une bonne appréciation de ce secteur aux Etats-Unis. «Le Nasdaq a grandi de 5,6% en un an si l’on prend les valeurs à la fin mars. Sur la même période, l’indice S&P 500 a augmenté de 11,4%», observe François Savary, économiste à la Banque Reyl.

Investir dans la techno américaine est intéressant pour celui qui se positionne sur un horizon temps de douze à vingt-quatre mois. En outre, il est plus important de miser sur la sélection d’une société plutôt que sur un sous-secteur. Dans l’ensemble, le segment des technos comporte des valeurs très attractives en termes de prix. Credit Suisse recommande à l’achat des titres comme, par exemple, Apple, Google, Intel, Oracle. La grande banque préconise de privilégier une exposition à l’internet mobile, au cloud et aux médias sociaux et l’explosion des données en général (big data).

Aujourd’hui, Google occupe une position dominante sur le marché des smartphones grâce à son système d’exploitation Android. Apple se distingue par ses produits et sa capacité d’innovation qui évoluent dans un environnement toujours fermé. Le titre a fortement chuté depuis la mi-septembre 2012, car les investisseurs s’inquiètent de la capacité du créateur de l’iPhone à maintenir un rythme de croissance et des marges élevées dans le contexte de concurrence actuel. Selon BNP Paribas Wealth Management, le niveau de valorisation reste très attractif avec des ratios cours/bénéfice de 9,7 en 2013 contre 17,3 en moyenne historique sur cinq ans. Ses analystes estiment que le rythme de croissance et la génération du cash restent élevés.

Avantages compétitifs

Dans la branche ordinateurs, le niveau de valorisation de Microsoft est intéressant et intègre déjà les éléments négatifs au marché du PC qui s’effondre face au succès des tablettes. En effet, les ventes d’ordinateurs privés ont chuté de près de 14% au premier trimestre 2013. Pour contrer l’érosion des chiffres, le groupe opère une transformation de son offre de produits. Avec le lancement de Windows 8 en automne dernier, la société rattrape son retard sur la mobilité. L’un de ses défis sera de percer sur le marché des tablettes. BNP estime encore que, grâce à Office, elle dispose d’un avantage compétitif pour conquérir ce marché.

Les sociétés internet offrent aussi une robuste croissance. Dans ce domaine, il s’agit de s’intéresser à la publicité sur le web, la vente et le voyage en ligne qui affichent des avantages compétitifs face à leurs concurrents plus traditionnels. Côté e-commerce, outre Google et Amazon, eBay, qui vient de confirmer ses prévisions pour 2013, se démarque. Le site «présente un modèle solide d’expansion.

Les ventes en ligne via PayPal et la volonté de renforcer ce système de paiement hors des Etats-Unis dans des pays comme la Russie et l’Amérique latine présentent un attrait», explique encore François Savary.  

Patricia Meunier

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."