Bilan

Londres joue sa version de Sex and the City

En temps normal, l’histoire ne vaudrait même pas une ligne. Mais ce ne sont pas là des temps normaux. Dans cette après-crise financière et économique, nombre de Britanniques ne se sont pas encore réconciliés avec une certaine City qu’ils rendent responsables d’une partie de leur actuelle marche forcée vers l’austérité.

Au début du mois de mars, un banquier poids lourd de la City obtenait une décision de justice interdisant au journal de boulevard The Sun de dévoiler à ses 3 millions de lecteurs les secrets de sa vie extraconjugale. Rien de bien remarquable dans ces démêlés jusqu’au moment où le très respecté Times - même groupe de presse que The Sun - s’est fendu d’un éditorial dénonçant le jugement favorable au financier au motif que ce dernier, non content d’être infidèle, occupait également un poste de premier plan dans un établissement qui aurait joué un rôle central dans la crise financière.

L’indignation britannique suggérerait-elle que les affaires extraconjugales sont à l’image des bonus, autorisées uniquement en périodes de haute conjoncture et lors de performances remarquables? [PYF]

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."