Bilan

Londres veut étendre les sanctions pénales aux marchés des changes et des matières premières

Le gouvernement britannique veut étendre aux marchés des changes, des matières premières et à d'autres indices de référence les sanctions pénales adoptées pour réguler le Libor.

"Le gouvernement est déterminé à s'attaquer aux abus et comportements inacceptables de quelques-uns et à s'assurer que les marchés soient équitables pour ceux, nombreux, qui comptent sur eux", a expliqué Andrea Leadsom, secrétaire économique au Trésor.

Crédits: Reuters

Le gouvernement britannique a confirmé jeudi vouloir étendre aux marchés des changes, des matières premières et à d'autres indices de référence les sanctions pénales adoptées pour réguler le Libor après le scandale de la manipulation de ce taux interbancaire.

"L'intégrité de la City est importante pour l'économie britannique. Il est vital de s'assurer que les taux clefs pour les marchés financiers soient solides et que quiconque cherche à les manipuler soit soumis à toute la force de la loi", a expliqué Andrea Leadsom, secrétaire économique au Trésor.

Le gouvernement avait déjà indiqué en juin que la législation adoptée sur le Libor, qui permet d'envoyer les fautifs en prison, serait étendue.

Il a détaillé jeudi les sept indices majeurs qui seront concernés par ces nouvelles règles: les Sterling Overnight Index Average (SONIA) et Repurchase Overnight Index Average (RONIA), le fixing WM/Reuters du marchés des changes, l'ISDAFix (indice de référence des contrats d'échanges ou swap de taux d'intérêts), le fixing londonien de l'or et de l'argent et enfin les contrats à terme ICE Brent pour le marché du pétrole.

"Le gouvernement est déterminé à s'attaquer aux abus et comportements inacceptables de quelques-uns et à s'assurer que les marchés soient équitables pour ceux, nombreux, qui comptent sur eux", a ajouté Andrea Leadsom.

Le scandale de la manipulation du Libor avait éclaté en 2012 avec l'amende infligée par les autorités britanniques et américaines à la banque Barclays, suivie ensuite par d'autres établissements. Cette affaire, qui avait connu un très important retentissement, avait poussé le gouvernement à adopter une législation plus restrictive.

Depuis, les soupçons de manipulation se sont étendus à d'autres marchés, notamment au très important marché des changes.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."