Bilan

Manipulation du Libor: un premier banquier plaide coupable

Un cadre d'une grande banque britannique, qui reste anonyme, a plaidé coupable de fraude en bande organisée devant un tribunal londonien.

Le scandale du Libor avait éclaté en juin 2012 quand la banque Barclays a été condamnée à payer 290 millions de livres (448 millions de francs) aux autorités britanniques et américaines pour avoir manipulé des taux interbancaires de référence.

Crédits: DR

Un cadre d'une importante banque britannique a plaidé coupable pour la première fois au Royaume-Uni dans le volet pénal de l'affaire de la manipulation du taux interbancaire Libor, a annoncé mardi l'office de lutte contre la grande délinquance financière (SFO).

Il a plaidé coupable de fraude en bande organisée devant le tribunal de grande instance de Southwark à Londres, a indiqué dans un communiqué le SFO, qui enquête sur ce scandale au Royaume-Uni.

Pour des raisons légales, aucun détail supplémentaire - dont le nom de ce banquier ou l'établissement pour lequel il travaille ou travaillait - ne peut être dévoilé. Le SFO précise seulement qu'il a occupé une position hiérarchique importante dans une grande banque britannique.

C'est la première fois qu'un individu plaide coupable au Royaume-Uni dans cette affaire mais deux ex-employés de la banque néerlandaise Rabobank, dont un Britannique, avaient déjà plaidé coupable devant la justice américaine.

Le scandale avait éclaté en juin 2012 quand la banque Barclays a été condamnée à payer 290 mio GBP (448 mio CHF) aux autorités britanniques et américaines pour avoir manipulé des taux interbancaires de référence.

De nombreux autres établissements ont depuis été visés puis condamnés à travers le monde, tandis que l'affaire a connu un retentissement considérable. Les taux interbancaires servent en effet de base de calcul à des sommes énormes de transactions financières, des prêts immobiliers pour les particuliers aux produits dérivés les plus complexes.

En parallèle de ces sanctions réglementaires, des enquêtes ont été ouvertes sur le volet pénal de l'affaire et onze autres personnes restent poursuivies dans ce dossier au Royaume-Uni, rappelle le SFO. Un premier procès doit se tenir début 2015 à Londres.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."