Bilan

Note des Etats-Unis: S&P a suivi les Chinois

En plaçant, le 18 avril, une perspective négative sur la dette à long terme des Etats-Unis, l’agence Standard & Poor’s a créé l’événement. C’était la première fois que les Etats-Unis se voyaient confrontés au risque de perdre leur note AAA depuis que les agences occidentales ont émis leurs premiers ratings il y a septante ans. Mais les Chinois avaient précédé S&P. Le 10 novembre 2010, l’agence de notation Dagong Global Credit Rating, basée à Beijing, avait rétrogradé la dette américaine de AA à A +, avec une perspective négative.

Dans un argumentaire assez semblable mais plus direct que celui adopté par S&P cinq mois plus tard, Dagong soulignait «la détérioration de la capacité des Etats-Unis à repayer leur dette», critiquant aussi le programme d’assouplissement quantitatif (QE II) pour avoir instauré une «tendance manifeste à la dépréciation du dollar et à l’aggravation de la crise de la dette aux Etats-Unis». Désaveu chinois en perspective, en cas de décision de la Fed de prolonger sa politique accommodante avec un QE III? Réponse en juin prochain. [MZ]

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."