Bilan

Pourquoi les hedge funds ont-ils fait leur pire résultat depuis 2008?

 

Au-delà d’un effet saisonnier bien connu, nombre de hedgies eussent été inspirés de suivre ce vieil adage. Si le marché américain a connu son pire mois depuis 1940, l’industrie alternative a perdu en moyenne 2,3%, soit sa plus mauvaise performance depuis la tourmente de 2008 mais dans des proportions moindres. A priori, on peut penser que les stratégies alternatives ont rempli leur contrat, mais à y regarder de près, les différences de performance sont manifestes d’une stratégie à l’autre. 

Les raisons macro de la correction de mai sont aisées à circonscrire: une zone euro sous forte turbulence, la Grèce entraînant dans son sillage le Portugal et l’Espagne, mais aussi une correction sur le marché actions anticipée et une volatilité artificiellement basse qui ne pouvait que remonter. Les investisseurs ignorant superbement les signes d’amélioration de l’économie américaine et vendant à tout-va sous l’effet d’une panique contagieuse, la correction a été d’autant plus violente que corrélée. Avec, une fois encore, les marchés émergents en ligne de mire, traditionnels moteurs de croissance mais aussi principales victimes collatérales. Dans cette volatilité extrême, les gérants ont souvent été stoppés et éjectés de leurs positions, et ceux qui avaient protégé leurs portefeuilles d’un risque systémique à venir ne l’ont pas fait dans des proportions suffisantes. Leur erreur principale s’apparente à un typique excès de confiance et une réduction du risque trop tardive. Gageons qu’un peu de distance macroéconomique salutaire renforcera leur vigilance future. 

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."