Bilan

Temenos veut développer ses logiciels de microfinance

La société genevoise de logiciels bancaires Temenos veut développer ses activités dans le secteur de la microfinance.

Le développement du cloud et de "Software as a Service" (SaaS) devraient permettre à Temenos de "changer la donne" en élargissant sa base de clients dans le segment de la microfinance.

Crédits: Keystone

Temenos veut développer ses activités dans le secteur de la microfinance, a déclaré le directeur du segment microfinance, Murray Gardiner, dans un entretien publié lundi dans le quotidien "L'Agefi".

La société genevoise de logiciels bancaires a débuté ses activités dans la microfinance il y a une quinzaine d'années. Aujourd'hui, ce secteur regroupe plusieurs milliers d'institutions partout dans le monde. Le marché reste cependant très concentré, avec 80% du volume global des prêts réparti entre les 100 plus grands acteurs.

Les évolutions technologiques récentes, ainsi que le développement des infrastructures dans certaines régions en voie de développement, offrent de nouvelles perspectives et des opportunités intéressantes dans ce marché.

"Pour l'heure, nous travaillons essentiellement avec les grandes institutions pour des raisons de coût et de technologie" confie M. Gardiner, mais le développement du cloud et de "Software as a Service" (SaaS) devraient permettre à Temenos de "changer la donne" en élargissant sa base de clients dans ce segment.

En effet, ces systèmes permettent de proposer des solutions performantes et mises à jour régulièrement, sans devoir faire de lourds investissements. "En plus, nous pouvons adapter les prix en fonction des prestations et du volume" ajoute M. Gardiner.

A terme, il estime que la technologie devrait permettre de réduire certains coûts et ainsi tirer vers le bas les taux d'intérêt dans la microfinance, souvent critiqués. "Si les taux étaient parfois si hauts, c'est en bonne partie car les frais de gestion étaient élevés, plutôt qu'à cause des risques de défauts, qui restent contenus en dessous de 3%" a-t-il expliqué.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."