Bilan

UBS entame des discussions pour un réglement sur la manipulation des changes

UBS a entamé des discussions avec la FINMA et la COMCO pour résoudre les enquêtes sur les manipulations des taux de change, a-t-elle indiqué lundi dans un document destiné aux investisseurs.

Les bases de discussions s'appuient sur des conclusions selon lesquelles UBS n'aurait pas mis en place les "contrôles adéquats" dans ses activités de devises étrangères pour empêcher les fautes.

Crédits: AP

La banque suisse UBS a entamé des discussions avec certaines autorités pour résoudre les enquêtes sur les manipulations des taux de change, a-t-elle indiqué lundi dans un document destiné aux investisseurs, sans toutefois préciser quelles étaient les autorités concernées.

Les bases de discussions s'appuient sur des conclusions selon lesquelles UBS n'aurait pas mis en place les "contrôles adéquats" dans ses activités de devises étrangères pour empêcher les fautes. Elles pourraient se traduire par des pénalités pécuniaires "substantielles", a indiqué la banque dans ce document.

"Il est possible que d'autres autorités chargées d'enquête puissent chercher à commencer des discussions sur de potentielles résolutions dans un futur proche", a ajouté le numéro un du secteur bancaire en Suisse.

Parmi les autorités qui enquêtent actuellement sur les manipulations des taux de change figurent entre autres l'autorité suisse de surveillance des marchés financiers (Finma) ainsi que l'autorité suisse de la concurrence (Comco), l'autorité monétaire de Hong Kong et le département américain de la Justice.

Dans son édition de vendredi, le Financial Times avait indiqué que l'Autorité de conduite financière (FCA), qui mène également une enquête, a débuté des pourparlers avec six grandes banques.

Le nom d'UBS avait été évoqué aux côtés des établissements britanniques Barclays, HSBC et Royal Bank of Scotland ainsi que des groupes américains Citigroup et JPMorgan Chase.

La FCA n'avait alors souhaité faire aucun commentaire.

Plusieurs grands établissements financiers ont suspendu des cambistes dans le cadre de cette affaire de manipulation présumée, qui intervient après celle du taux interbancaire Libor qui avait éclaté en 2012.

Dans ce nouveau scandale, les enquêteurs britanniques soupçonnent une entente illicite entre des cambistes, qui auraient utilisé des forums de discussion sur internet et des messageries instantanées pour se concerter afin d'influencer en leur faveur le taux de référence quotidien WM/Reuters.

UBS proposait une mise à jour des litiges en cours dans le cadre de la publication d'un prospectus lié à une offre publique d'échange.

La banque suisse a annoncé lundi le lancement prochain d'une opération destinée à concrétiser le changement de sa structure juridique afin de s'adapter aux exigences concernant les établissements trop gros pour faire faillite.

Dans le cadre de cette opération, les actionnaires de la banque se verront offrir une action de la nouvelle entité, dite UBS Group SA, par titre en échange des actions actuellement libellées UBS SA.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."