Bilan

Un divorce plombe Easyjet

Andrew Harrison, chef de la filiale britannique d'Easyjet, a vendu subitement 400000 actions de la firme pour quelque 2 millions de francs. Il devait verser son dû en liquide à son ex-épouse, dans le cadre de leur divorce. Cette opération a fait chuter le cours de la compagnie low-cost de 8% en une journée.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."