Bilan

Une année charnière

Il est en effet beaucoup plus facile de donner par période de beau temps que lorsque l'orage menace. De ce point de vue là, il sera pour le moins intéressant d'analyser ce qui va se dérouler ces prochains mois sur le front du don et du partage.

Pas sûr que les grandes soirées de Charity qui ont défrayé la chronique ces dernières années connaissent le même succès. Pas sûr non plus que les nouvelles fortunes qui se sont créées sur l'explosion du prix des matières premières fassent toujours partie du merveilleux monde des gentils donateurs. Et que dire de toutes ces marques ou entreprises qui ont donné davantage par opportunisme. La crise, sans doute, permettra de faire un peu le tri entre les vrais projets, les vrais donateurs, les vrais besoins.

Il serait totalement injuste de réduire la philanthropie à sa seule composante marketing image. Il existe des centaines de projets qui sont nés d'une véritable rencontre entre le donateur privé ou l'entreprise et le bénéficiaire. Ces projets-là n'ont aucun souci à se faire. Leur financement continuera à être assuré car le partage est envisagé sur le long terme et pas seulement sur un coup de coeur passager.

Ce troisième supplément Charity, édité par Bilan en partenariat avec la Fondation Philias et la banque privée Lombard Odier Darier Hentsch, illustre d'ailleurs parfaitement les nouveaux défis qui attendent le secteur.

Un proverbe chinois dit que c'est au pied du mur que l'on reconnaît le maçon. On verra dans une année quels seront les projets qui auront survécu. La carte de la philanthropie risque fort de ne pas ressembler tout à fait à celle d'aujourd'hui. Sera-t-elle plus juste pour autant? Rien n'est moins sûr.

Photo: Pascal Vuistiner / © D.R.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."