Bilan

Une banque malaisienne invite à marcher sur l'eau

Produits structurés, placements, réseau: les arguments marketing traditionnels des banques sont balayés par la dernière pub de la malaisienne Hong Leong Bank qui fait appel à une piscine de fluide non-newtonien.

Au diable les costumes trois-pièces, les bureaux et salles de cotations: certaines banques délaissent les arguments traditionnels pour vanter leurs mérites. Dernier exemple en date: la Hong Leong Bank, une banque malaisienne qui a invité ses clients à marcher sur l'eau. En fait d'eau, il s'agit d'un bassin empli d'un fluide non-newtonien, soit une matière dans laquelle les corps étrangers ne s'enfoncent que lentement. Ainsi, les personnes présentes dans le clip ont pu marcher, courir, danser, faire du vélo ou du football sur cette surface aux propriétés étranges qui rappelle le slime, la matière matrice des fantômes dans le film Ghostbusters.

Le clip publicitaire, long de 2'31, présente les passages de dizaines de curieux dans cette piscine de 8000 litres de fluide de couleur verte, les expressions de surprise de la plupart d'entre eux... mais aussi les quelques échecs avec des personnes restant engluées dans la matière pour être restées sur place trop longtemps. La publicité s'achève sur le nouveau slogan de la banque: «Get moving, get banking!»

Sept millions de vues pour le clip

Si les fluides non-newtonien ne constituent pas une révolution technologique (le sable est le plus commun, mais il est possible d'en obtenir un autre en mélangeant le fécule de maïs et l'eau), la stratégie marketing de la Hong Leong Bank détonne dans un univers plus habitué au décor feutré des bureaux. Mais ce positionnement pourrait porter ses fruits en terme de notoriété: la vidéo a été visionnée près de sept millions de fois sur Youtube en moins d'une semaine. Un joli coup marketing pour cet établissement centenaire de Kuala Lumpur. Reste à transformer le buzz en ouvertures de comptes et dépôts de capitaux. Mais pour des banquiers qui permettent à leurs clients de marcher sur l'eau, serait-ce vraiment un miracle?

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."