Bilan

Widmer-Schlumpf poursuit la discussion fiscale avec Athènes

La conseillère fédérale a rencontré son homologue grec Yannis Stournaras avec lequel elle a convenu de poursuivre les négociations pour un accord sur un impôt libératoire.

La conseillère fédérale a rencontré son homologue grec avec lequel elle a convenu de poursuivre les négociations pour un accord sur un impôt libératoire.

Crédits: DR

La conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf a continué mardi à Athènes les discussions liées à la fiscalité avec la Grèce. Elle a rencontré son homologue Yannis Stournaras avec lequel elle a convenu de poursuivre les négociations pour un accord sur un impôt libératoire.

L'accord fiscal basé sur l'impôt libératoire à la source doit permettre la régularisation des fonds cachés à l'étranger dans le passé et prévoit que la Confédération prélève un impôt sur les futurs gains de capitaux. La Suisse a conclu un tel accord avec la Grande-Bretagne et l'Autriche.

Les discussions se poursuivront par ailleurs en suivant l'évolution des travaux de l'Organisation de développement et de coopération économiques (OCDE) sur l'échange automatique d'informations, a précisé le Département fédéral des finances (DFF) dans un communiqué.

M. Stournaras a également informé Mme Widmer-Schlumpf des priorités de la présidence grecque de l'UE. Des questions comme la réglementation européenne des marchés financiers, le dialogue avec l'UE sur l'imposition des entreprises, la réforme de la fiscalité de l'épargne ou encore la crise de la dette dans la zone euro ont été évoquées.

Les discussions entre la Grèce et la Suisse vont se poursuivre au niveau des experts, a précisé le DFF.

Par ailleurs, en marge de cette visite, une délégation des autorités de poursuite pénale suisses se trouvait à Athènes dans le cadre d'une procédure liée à une affaire de blanchiment d'argent présumé, a précisé à l'ats le Ministère public de la Confédération (MPC), confirmant une information du quotidien "Le Temps". Dans cette affaire, environ 10 millions de francs ont été séquestrés en Suisse.

Le MPC avait ouvert en mai 2012 une enquête pénale contre trois personnes dans cette affaire de corruption présumée, liée à des contrats d'armement russe et allemand.

La procédure est toujours en cours. Cette affaire a fait l'objet de plusieurs demandes d'entraide judiciaire de la part de la Grèce et un ancien ministre grec de la Défense, Akis Tsohatzopoulos, a été condamné à 20 ans de prison dans le cadre de la procédure menée par la justice grecque.

Cette affaire n'a pas été évoquée par les deux ministres, a précisé à l'ats le porte-parole du Secrétariat d'Etat aux questions financières internationales (SFI), Mario Tuor.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."