Bilan

De la dolce vita dans le verre

Inscrit dans la pure tradition italienne, l’Amaretto Adriatico surprendra les amateurs de ce digestif parmi les plus consommés au monde. Caroline Decima

Ambré ou blanc, l’Amaretto Adriatico revisite avec élégance et personnalité les codes traditionnels de la liqueur douce et amère venue d’Italie.

Crédits: @FabienNissels

A la carte du Lausanne Cocktail Club, un verre de Madeleine 2.0 servira de trait d’union aux présentations. Accord subtil de liqueur de mandarine, jus d’ananas et d’Amaretto Bianco, le cocktail est gourmand, tout en rondeur et en générosité. Fruit d’une heureuse erreur dans le processus de fabrication, l’Amaretto en robe blanche Crushed Almonds se partage l’affiche de la maison Adriatico avec le plus traditionnel et tout aussi savoureux Amaretto Roasted Almonds. Jean-Robert Bellanger, fondateur de la marque, ponctuera la rencontre de sa personnalité singulière au style étudié, un brin old-fashioned, comme tout droit venu de la belle Italie des années 50. 

Elevé aux saveurs inimitables du tiramisù à l’Amaretto de sa mamma, cet enfant de père breton et de mère italienne laissera parler sa passion pour le vin et les spiritueux. Depuis toujours ambassadeur de cette liqueur dorée au doux parfum de massepain qui a traversé les âges, une bouteille l’accompagnait en soirée pour en faire découvrir le potentiel piacevole, en se disant qu’il proposera un jour l’Amaretto qui lui ressemble. Sur un marché dormant où rien de ce qu’il dégustait ne lui correspondait totalement, où l’encouragement qu’il recevait se résumait à « l’Amaretto n’a aucun avenir », le businessman, bourré d’opiniâtreté et de certitudes, sait qu’il peut proposer une alternative premium pour réinventer le segment : « Plus on me dit que je suis fou, plus je me dis que je tiens un truc. » Et puis en 2017, son épouse apulienne lui fera découvrir une région dont il tombera aussi amoureux…

Un décor de carte postale, identitaire et authentique, la beauté brute des paysages, le charme indiscutable des masserie, le bleu magnétique qui s’étire du ciel à la mer et la qualité exceptionnelle des produits dont recèlent les Pouilles, le conforteront dans l’idée d’être ici à l’endroit propice pour développer une liqueur de tradition 100% made in Puglia. C’est pour lui le moment de se lancer. Au volant de sa Fiat 500 bleu azur, il sillonnera ce territoire d’inspiration à la recherche des plus beaux produits et des meilleurs partenaires. Après les essais infructueux, les déconvenues et les apprentissages qui font partie de la vie de tout entrepreneur, la pugnacité paiera et verra naître les premières bouteilles en juillet 2019… 

Créatif dans l’âme, il proposera une ligne aussi élégante que cohérente, un logo doré directement inspiré des Trulli de la si pittoresque Alberobello pour raconter le renouveau d’une liqueur de tradition. Revenir à une recette plus naturelle et moins sucrée, en préférant des ingrédients naturels, à l’instar des petites amandes bios, endémiques des Pouilles, les Filippo Cea. Récoltées sur le magnifique domaine entourant le Castel del Monte, elles sont torréfiées, distillées et agrémentées à la macération de cannelle, de café, de cacao et d’une pointe de sel de l’Adriatique pour la version Roasted. Oubliés donc les noyaux d’abricots, cousins pauvres de l’amande. La qualité et les règles de l’art sont les seules tolérées. Et à en croire la distinction décernée cette année par le Difford’s Guide pour sa qualité exceptionnelle, l’Amaretto Adriatico de Jean-Robert Bellanger s’inscrit déjà dans la lignée des grandes liqueurs italiennes.

Bilan Luxe

Lui écrire

Du même auteur:

Chic Team
Votez pour l'Homme de l'année 2015

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."