Castilloamanda2018 Nb

Journaliste

Amanda Castillo est une journaliste indépendante qui écrit pour la presse spécialisée. Diplômée de l'université de Genève en droit et en sciences de la communication et des médias, ses sujets de prédilection sont le management et le leadership. Elle est l'auteure d'un livre, 57 méditations pour réenchanter le monde du travail (éd. Slatkine), qui questionne la position centrale du travail dans nos vies, le mythe du plein emploi, le salariat, et le top-down management.

Un label anti-taxe rose

Un label anti-taxe rose

Egalité Les discriminations motivées par le genre suivent les femmes jusque dans leur porte-monnaie. En témoigne l’aberrante taxe rose, cette différence de prix entre les produits et services dits masculins et féminins. Exemple: chez le coiffeur, une femme paie 69 fr. une coupe avec séchage. Pour le même service, l’homme débourse 41 fr. Interpellé, le coiffeur s’explique: cette différence se justifie par la longueur des cheveux. Or, ce salon affiche un prix «femmes cheveux courts»… Cherchez l’erreur. Mais il y a pire. Les tarifs différenciés se retrouvent aussi chez les enfants: 30 fr. pour couper les cheveux courts des petites filles, 20 fr. pour les garçons. Autre exemple: chez le teinturier, le nettoyage-repassage d’une chemise
homme revient à 4 fr. 90, et 9 fr. pour un chemisier femme.

Ces constats appellent à une réflexion. En Suisse, les labels se multiplient dans tous les domaines (environnement, qualité, santé, égalité salariale, etc.). A quand un label «indifférenciation sexuelle» placardé sur les portes des commerces?

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."