Mary Vacharidis

JOURNALISTE

Journaliste chez Bilan et community manager pour le site bilan.ch, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Les incertitudes plombent la Suisse

Les incertitudes plombent la Suisse

En matière d’attractivité d’un site, les incertitudes, c’est encore pire que de mauvaises décisions. La Suisse aurait pu être l’une des premières bénéficiaires du Brexit. Car le divorce entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne provoque l’exil des sièges des grandes compagnies basés à Londres. Or, il n’en est rien. 

La place d’Amsterdam s’est en revanche imposée comme une destination de choix, notamment pour Sony et Panasonic, qui y ont transféré leurs quartiers généraux européens. 

Dans une étude datée d’avril 2019, McKinsey tire la sonnette d’alarme. D’après le bureau de conseil, plus de 200 multinationales installées sur sol britannique ont été approchées par des émissaires venus des Pays-Bas. Une quarantaine d’entre elles se seraient laissé convaincre d’y transférer leurs bureaux. 

Ces chiffres attestent la glissade de l’attractivité de la Suisse. De 2009 à 2014, la Suisse et l’Irlande ont figuré en tête des sites les plus courus avec des parts de marché de quelque 27%. On a vu durant cette période Google entreprendre une expansion spectaculaire à Zurich. 

Mais somnolant sur nos lauriers, nous n’avons guère prêté attention à l’ascension des Pays-Bas, dont la part est passée de 17 à 24% sur la période 2014-2018, tandis que la Suisse rétrogradait à 19%, battue par l’Irlande avec ses 24%. 

Valse-hésitation

Paralysée sur le plan intérieur, la Suisse se montre incapable d’indiquer une direction claire, tant au sujet de ses relations avec l’Europe que sur le dossier fiscal. A cela s’ajoute l’absence flagrante d’une politique offensive. 

Et le temps joue contre nous!

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."