Suzanne Hraba Renevey

CO-FONDATRICE DE BUSINESSIN

Suzanne Hraba-Renevey est co-fondatrice de BusinessIn, plateforme connectant les PMEs et startups dans des domaines affectés par la digitalisation. Ex-CEO de swissnex Singapour, elle apporte une perspective internationale à la thématique de l'innovation dans les PMEs, qu'elle encourage à travailler en réseau et à utiliser les outils des startups.

(Fr)agilité: apanage des startup durant la crise

La crise économique a pu rendre certaines jeunes pousses particulièrement vulnérables. Cependant, grâce à leur agilité légendaire, les startup peuvent aussi tirer profit d'une situation inédite. En effet, le marché a évolué très rapidement et avec lui non seulement les besoins mais également l'état d'esprit des partenaires business et des clients. Les barrières à la digitalisation tombent une à une. Au-delà des produits et services adaptés au temps de crise, c’est une opportunité à saisir que d’optimiser son business et ses modalités de travail et de communication, actions dont peuvent s’inspirer des acteurs économiques établis.

Temps difficiles pour les startup en temps de crise. Celles qui étaient en phase de levée de fonds ont vu les investissements fondre de plus de 30% en comparaison à la même période de l’année dernière. Si elles étaient en plein développement de produit, elles ont dû pour la plupart stopper leurs activités. L’acquisition de clients au travers de conférences ou expositions spécialisées a été mise à rude épreuve. Même les formations et coaching dans les accélérateurs ont migré dans le monde virtuel. Les jeunes pousses manquent de liquidités et jusqu’à peu n’entraient pas forcément dans les cases pour l’obtention de subventions octroyées par l’état. Heureusement des outils financiers de soutien publiques et privés ont été mis en place, essentiellement sous forme de prêts bancaires sans intérêt et de fonds de capital-risque.

L'agilité légendaire des jeunes pousses leur permet cependant de venir avec des solutions créatives à l’image des initiatives entrepreneuriales nées lors du hackathon Versus Virus, qui incube actuellement les idées les plus prometteuses. Certaines startups ont pu adapter leur produit à la crise sanitaire, optimiser leur offre pour intégrer la dimension digitale, voir pivoter pour combler un besoin lié à la situation inédite que nous vivons. Quelques exemples montrant la diversité des développements possibles: applications de gestions de flux dans les hôpitaux, tests moléculaires en lien avec l’infection virale ou équipements de protection en temps de pandémie.

Au-delà du produit, c’est tout le modèle d’affaire qui a pu être revu à la lumière de la dématérialisation forcée, sans parler de l’impact de celle-ci sur les modalités de travail et la communication. En effet, la distanciation sociale a eu ceci de bénéfique, c’est de plonger sans appel les entreprises dans le monde virtuel. Et dans ce domaine les startup ont sans doute une longueur d’avance par rapport au monde plus traditionnel des PME. Elles étaient d’ores et déjà des adeptes de télétravail et sont pour la plupart agiles sur les réseaux sociaux et autres plateformes de partage et de communication. Un modèle à suivre. Un autre effet bénéfique de la crise actuelle s’il en est: les partenaires d’affaires se retrouvent soudainement plus disponibles et sont prêts à s’engager sur la voie de la numérisation longtemps remise à demain.

Lire aussi : 
De l'argent frais pour les start-up suisses

Suisse romande: Les cantons soutiennent les startups
Coronavirus: soutien complémentaire de la Confédération pour les start-up innovantes
Ne pas soutenir les start-up équivaut à anéantir un potentiel invisible

Rejoignez Benoît Mariani, founder et CEO de la scaleup GaitUp le 19 mai à 13h pour un webinaire gratuit nous engageant dans une réflexion collective sur les points suivants:

  • Quelles sont les adaptations digitales pour maintenir et augmenter le business
  • Comment le marché a-t-il évolué rapidement conduisant à une réduction des freins à l'adoption d'outils numériques
  • Ce qui a changé dans l'organisation de travail au quotidien
  • Communiquer, communiquer, communiquer: comment rester visible durant cette période de distanciation sociale et ralentissement économique

Emmanuel de Watteville, senior business advisor chez Fongit, présentera les Crédits Relai octroyés aux startups et le premier bilan de leur utilisation.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."