Bilan

Glossaire de la blockchain

Pour profiter pleinement des opportunités liées aux cryptomonnaies, il faut comprendre son fonctionnement, et donc son vocabulaire. Définitions choisies.

Crédits: George Peters/Getty images

Blockchain

Solution technologique de stockage et de transmission d’informations sécurisée, transparente et décentralisée. Une «chaîne de blocs» comporte une série de noeuds et de blocs qui contiennent des transactions et informations, dont chacun peut vérifier la validité, à la manière d’un livre comptable transparent, anonyme et infalsifiable.

Wallet

Portefeuille de stockage des crypto-monnaies sur un ordinateur ou en ligne, avec des clefs cryptées pour sécuriser l’accès aux données. Chaque monnaie peut avoir son propre wallet. Pour davantage de sûreté, un périphérique de stockage physique peut constituer une alternative. Il est également possible de stocker ses crypto-monnaies sur des échanges en ligne, mais les risques de piratage des données sont plus élevés.

Scalabilité

Possibilité technique d’adapter le réseau à une hausse des besoins afin de répondre à des défis tels que le ralentissement des temps de transactions ou l’accroissement des frais d’utilisation.

DLT

Les Distributed Ledger Technologies, ou technologies des registres distribués, correspondent à un système numérique qui enregistre les échanges et les informations qui y sont liés dans plusieurs emplacements simultanément, et non dans un registre centralisé de référence ou d’administration. Dans ce système, chaque nœud opère et vérifie chaque élément des transactions. La comparaison des différents nœuds valide la véracité des éléments et rend l’information pratiquement infalsifiable. La blockchain est le type d’application le plus connu des DLT.

Stablecoin

Cryptomonnaie rattachée à un actif ou à un panier d’actifs (devise d’une banque centrale, matières premières, métaux précieux ou industriels, autres cryptomonnaies) dont la valeur est stabilisée dans une fourchette de cours (par différents moyens techniques).

Fork (bifurcation)

Les protocoles de minage peuvent être modifiés pour plusieurs raisons (bug, attaque malveillante, souhait de certains développeurs de corriger le protocole pour l’améliorer). Si la modification est adoptée par un certain nombre d’utilisateurs, cela donne naissance à une blockchain alternative. La blockchain originale continue de fonctionner et une nouvelle blockchain voit le jour à partir du fork.

Token

Actif numérique individualisé par son créateur. Il est basé sur une blockchain, qui permet son émission et autorise son échangeabilité. Unique et infalsifiable, un token voit l’ensemble de ses échanges sécurisés et enregistrés dans un registre non modifiable. Non duplicable, un token est en revanche librement transférable en ligne entre deux parties.

ICO (Initial Coin Offering)

Méthode de levée de fonds basée sur l’émission d’actifs numériques, appelés tokens, échangeables contre des cryptomonnaies durant la phase de démarrage d’un projet.

Smart Contract

Contrats intelligents à exécution automatique, dont les termes de la transaction sont inscrits dans les lignes de code. Le contrat est hébergé sur une blockchain, ce qui permet d’effectuer transactions et accords de confiance sans recourir à une autorité centrale issue d’une tierce partie. Grâce à cela, les transactions sont tracées, transparentes et irréversibles.

Minage

Mise à disposition de la puissance de calcul d’un système informatique (ordinateur notamment) pour traiter des transactions et sécuriser le réseau.

Whitepaper

Dans le cadre d’un projet sur une blockchain (notamment une ICO), le whitepaper est le document qui en présente les caractéristiques (présentation de l’équipe et du projet, objectifs, nombre de tokens émis, roadmap, attribution des fonds qui seront levés…).

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."