Bilan

Zurich: les cyberattaques, un des plus gros risques (CEO)

Le groupe d'assurances Zurich veut accentuer la protection de ses clients contre les cyberattaques. Ces dernières constituent pour l'avenir un des plus gros risques pour l'entreprise, a déclaré son directeur général Mario Greco, dans une interview à la NZZ am Sonntag. Dans cette optique, Zurich Insurance investit des sommes élevées pour aider ses clients à se protéger contre ce type d'attaques.

Les hackers s'en prennent déjà à de nombreuses entreprises.

Crédits: Pixabay

Les hackers s'en prennent déjà à de nombreuses entreprises. Des secteurs critiques comme la vie, la santé, l'approvisionnement en énergie et le transport aérien doivent être mieux protégés des attaques contre leur informatique, selon M. Greco. Ce dernier estime que le rôle de son groupe se joue aussi dans le domaine de la prévention: l'assurance du futur devra empêcher les dommages avant qu'ils ne se produisent, a-t-il précisé.


A propos de la numérisation croissante, le CEO de Zurich y voit aussi une grande opportunité pour la branche de l'assurance. La numérisation révolutionne tant l'assortiment de produits que les services offerts et les canaux de distribution, a-t-il relevé. Actuellement déjà, les dommages causés par des tempêtes ou des inondations sont examiné à l'aide de drones et l'intelligence artificielle est mise à contribution pour régler les prétentions de dédommagements.

Pour M. Greco, le spectre des innovations est plus conséquent pour les assurances que pour les banques. Les assurances sont basées sur un service. Pour les banques au contraire, ce qui est au centre c'est rendre possible des transactions, ce qui limite le potentiel d'innovation.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."