Bilan

20 questions d’Epicure José Vouillamoz

20 questions d’Epicure José Vouillamoz

L’ampélologue et généticien de la vigne, José Vouillamoz, est régulièrement invité pour donner des conférences aux quatre coins du monde. Il est l’auteur de l’ouvrage Cépages suisses * et coauteur de Wine Grapes, référence mondiale sur tous les cépages cultivés dans le monde. 

Plutôt rouge, blanc ou rosé?

Rouge et blanc comme le drapeau valaisan, mais presque jamais de rosé, malgré mon prénom.

Plutôt vin suisse, italien, français ou Nouveau-Monde?

Majoritairement vin suisse, mais je déguste souvent des vins de l’Ancien-Monde. Par contre, très peu du Nouveau-Monde.

A quelles occasions ouvrez-vous du champagne?

Jamais, je ne suis pas attiré par les bulles.

Quelle bouteille ouvrez-vous pour faire plaisir à votre conjoint?

Celle qui me fera plaisir également, car le vin est un partage.

Et la bouteille pour célébrer un contrat signé?

Un fendant du Valais ou un chasselas vaudois.

Combien de bouteilles possédez-vous dans votre cave à vins?

Environ 3000, je n’ai plus de place, et pourtant je continue à accumuler.

Si vous pouviez acheter un vignoble, où serait-il?

J’en possède déjà un minuscule à Chamoson (Valais), l’unique vigne au monde du cépage diolle, travaillée et vinifiée par mon ami Didier Joris. C’est la meilleure diolle du monde!

Quel est votre meilleur souvenir lié au vin?

Un Côte-Rôtie La Landonne 1990 de Guigal lors d’une dégustation en 2000 que m’avait offerte ma maman.

Quel est votre vin suisse préféré?

Le completer des Grisons, un cépage qui donne un vin complexe mais difficile à vinifier, car il est têtu comme les habitants du lieu (selon leurs propres dires).

Est-ce que l’étiquette influence votre choix du vin?

Pas du tout, la région, le producteur, les cépages, le millésime et la vinification sont bien plus déterminants.

L’adresse d’un restaurant que vous ne donnerez qu’à nos lecteurs?

Le Restaurant du Théâtre à Monthey, le chef Mauro Capelli est un magicien des saveurs, un créateur d’harmonies.

Un dîner parfait, c’est quoi pour vous?

Il m’est arrivé une seule fois d’avoir les larmes aux yeux au restaurant, quand j’ai mangé tout seul au Geranium à Copenhague en 2011, l’année où Rasmus Kofoed a été élu meilleur chef du monde.

Etes-vous un cordon-bleu?

Malheureusement non, dès que je dois préparer deux choses en même temps, c’est le stress total. Par contre, j’adore goûter la cuisine des autres.

Votre recette secrète?

Personne ne fait les crêpes comme moi, pourtant c’est basique: 250 g de farine, 4 œufs, 5 dl de lait entier pasteurisé, on mixe le tout, on poêle, et c’est tout. 

Votre plat préféré?

La raclette du Valais, je n’arrive jamais à dire non.

Quel est le meilleur accord mets et vins selon vous?

Je ne crois pas aux accords mets et vins. En général, on a tout au plus une tolérance mets-vins. Il y a cependant des exceptions, comme la poularde aux morilles avec le vin jaune du Jura, qui se transcendent mutuellement.

Si je vous dis «madeleine de votre enfance», que cela vous évoque-t-il?

Le filet mignon aux morilles préparé par mes parents.

Deux verres de vin par jour, c’est bon pour la santé?

On ne boit pas du vin pour la santé, on le boit pour le plaisir. Alors deux verres par jour, c’est bon pour le moral!

Vos pronostics sur la tendance food de demain?

Locavore sera le mot-clé: manger local, boire local.

Vos secrets pour rester en forme?

Aucun, j’ai sûrement une bonne génétique. 

Cépages suisses, histoires et origines, par José Vouillamoz, publié en français aux Editions Favre et en allemand chez Haupt Verlag, octobre 2017, 159 p.

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l’Université de Genève. Elle débute sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Journaliste depuis 2010 pour le magazine Bilan, elle est spécialisée dans les PME. En grande amatrice de vins et gastronomie, elle est également responsable du supplément Au fil du goût encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal contribue par ailleurs régulièrement aux suppléments Luxe et Immo Luxe de Bilan.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Les derniers Articles Vin & Gastronomie

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."